L'ostéopathie


Définition

ostéopathe yverdon

La définition moderne de l'ostéopathie a été élaborée en 1960 lors de la Convention Européenne d'Ostéopathie de Bruxelle : 

 

"L'ostéopathie est une science, un art et une philosophie des soins de santé, étayée par des connaissances scientifiques en évolution"

Un peu d'histoire...


ostéopathe yverdon
A.T. Still 1828-1917

La médecine manuelle est très ancienne, ainsi, Hippocrate (460 av J-C- 370 av J-C) disait : 

« L’art de la thérapeutique manuelle est ancien et je tiens en haute estime ceux qui l’ont découvert, comme ceux qui de génération en génération me succèderont, et dont les travaux contribueront au développement de l’Art manuel de guérir.» 

 

Bien des années plus tard, le médecin américain Andrew Taylor Still  (1828-1917), fonde  le concept thérapeutique de l’ostéopathie. Still avant d’être médecin était aussi ingénieur, sa bonne connaissance en mécanique associée à ses connaissances en anatomie et en physiologie, lui ont permis de redécouvrir et parfaire les techniques manuelles. Il avait pour idée de rechercher les causes profondes d’une maladie et non de s’intéresser aux symptômes de cette maladie. Il dira: « Toutes les autorités que j'avais rencontrées ne pouvaient détacher leurs yeux des effets pour les tourner vers les causes » . L’idée s’installe que le corps doit être traité dans sa globalité. 

ostéopathe yverdon
W.G. Sutherland 1873-1957

William Garner Sutherland, élève direct de Still, recevra son diplôme des mains de ce dernier. En étudiant l'anatomie du crâne, il sera taraudé toute sa vie par une question: "l'agencement des structures crâniennes semble indiquer des mouvements entre-elles." Ses recherches conduiront à la découverte de l'ostéopathie crânienne. Il met notamment l'accent sur l'utilisation de la puissance interne du corps plutôt que sur l'application d'une force externe.

Il dira: "Permettre à la fonction vitale de manifester sa puissance infaillible, plutôt que d'appliquer une force aveugle venue de l'extérieur".

 

C’est en 1892 qu’est fondée la première université ostéopathique à Kirksvillle (Missouri). Quelques années plus tard, un élève de Still ouvrira la «British School of Osteopathy» à Londres qui marquera l’entrée en Europe de l’ostéopathie.